Réunions informelles entre signataires

A la suite de l’e-mail du 9 juillet, plus de 100 personnes ont signé la pétition, avec des messages particulièrement clairs en faveur de la poursuite.

Des réunions informelles entre signataires se sont tenues ces derniers jours pour discuter des solutions possibles.

En synthèse de ces réunions:

  1. La Charte eTIC est toujours d’application ! La situation rencontrée est précisément une démission des organismes qui avaient reçu le mandat d’assurer le secrétariat du dispositif déontologique. Celui-ci n’est toutefois pas juridiquement dissout. Il n’y a d’ailleurs même pas eu une réunion du Conseil de surveillance, instance habilitée à acter cette démission et à décider de la suite à donner.
  2. Les participants aux réunions ont exprimé la motivation de poursuivre le dispositif, sans modifier la Charte et le règlement, mais juste en se dotant dorénavant de la personnalité juridique via la création d’une AISBL autonome et neutre.
  3. Ils attendent des secrétariats démissionnaires que le site web actuel soit immédiatement réactivé et que l’instruction des plaintes en cours soit poursuivie à terme, y compris la publication d’une éventuelle sanction.
  4. Ils proposent que les signataires interpellent directement les politiques sur les réseaux sociaux et en live, en faisant passer le message de l’importance de ce dispositif déontologique pour le secteur TIC. Ils soulignent que la Charte contribue à faire de nos régions des terres d’excellence pour le numérique.
  5. Ils souhaitent continuer la mobilisation et proposent à chacun de relayer sur les réseaux sociaux la pétition http://charte-etic.wesign.it
Réunions informelles entre signataires

Appel à mobilisation

L’arrêt « immédiat” du dispositif déontologique « Charte eTIC » a été annoncé voici 2 semaines, avec suppression de toutes les listes de prestataires sur le site web. Il n’y a toutefois pas eu de réunion des instances officielles pour prendre une telle décision.

Une pétition en ligne a été lancée pour rappeler la nécessité d’une AG, et pour montrer aux décideurs politiques que les entreprises du secteur TIC tiennent toujours à promouvoir une certaine forme d’éthique et de transparence dans leur business.

Alors que l’ambition annoncée est de faire de la Wallonie une terre d’excellence dans le numérique, il serait pour le moins paradoxal que la Charte eTIC ne se poursuive plus !

Mobilisons-nous en signant cet appel !

Appel à mobilisation

Be-Webcom défend la Charte et appelle à la mobilisation sur son blog

Le site officiellement ayant été fermé, l’agence « Be-Webcom » publie un billet sur son blog qui ré-explique ce qu’est la Charte déontologique eTIC » et appelle à la mobilisation pour éviter l’étouffement de l’initiative.

Il existe néanmoins encore une page « Charte eTIC » sur Wikipedia !

Be-Webcom défend la Charte et appelle à la mobilisation sur son blog

merci pour vos nombreux messages !

  • Excellente initiative!
  • La décision de suppresion est tout simplement illégale. Les statuts doivent être respectés ! Vivement une AG !
  • Vous avez tout notre soutien.
  • Totalement d’accord de demander de poursuivre la Charte eTIC.
  • C’est un outil important, tant pour les prestataires que pour nos clients qui nous permet d’établir plus facilement une relation de confiance !
  • De tout coeur avec votre initiative
  • Pourquoi arrêter l’initiative sans nous consulter ? Et pourquoi ne pas terminer le traitement des plaintes et publier les décisions ? On a le droit de savoir les réelles raisons.
  • Choqué qu’un prestataire non eTIC ait fait la fête le soir de l’annonce de la dissolution de la Charte eTIC. Cela me mobilise
  • Je ne savais pas que la charte avait été supprimée – pourtant nous sommes signataires.
  • Je ne pouvais croire que tout cet effort s’arrêtait d’un coup et pour d’aussi mauvaises raisons. Bravo pour la pétition et longue vie à la charte. Je continue à la diffuser auprès de mes clients en leur expliquant sa suspension.
  • Longue vie à ce projet plein de bon sens développé dans l’intérêt de tous !
  • La décision unilatérale de supprimer la charte eTIC est-elle bien eTIC?
  • Soutien à 100%
  • Ce dispositif est un engagement de base minimum qui a tout son sens. C’est le développer qu’il est bon de faire, pas l’arrêter.
  • La déontologie, et son engagement par une Charte où ses signataires s’engagent, est fondamental dans la profession.
  • Un processus de résolution des conflits qui a fait ses preuves. Un gardien de l’éthique dans notre profession. Il faut que perdure la charte e-Tic.
  • La Feweb soutient la charte eTIC.
  • A 200% derrière l’initiative de maintien de la Charte eTIC !
  • La France a mis en oeuvre également le dispositif eTIC il y a 5 ans dans 5 régions et le développe depuis. Continuez.
  • Résistons au lobby.
  • Afin que les indépendants aient une vérification possible des prestataires web et arrêtons ainsi l’arnaque de sociétés tels que X.
  • Gardons cette belle initiative en vie!
  • Pour faire de la Wallonie une terre d’excellence dans le numérique, plutôt que de supprimer la Charte eTIC servez en vous comme étendard pour promouvoir notre secteur à l’étranger. Ce travail avait été fait brillement dans le passé. Il faut relancer les réunions inter-ETIC qui nous avaient donnés l’occasion d’exporter nos services et passer à la vitesse supérieure.
  • E-Tic must go on !
  • IZEO, mouvement des indépendants et dirigeants de PME, très engagé dans la transition numérique des PME, regrette amèrement la dissolution du dispositif eTIC qui laissera la voie libre aux charlatans dénoncés par ailleurs !
  • Sauvez l’eTIC, en Wallonie – Signataire etic 399
  • Autant d’efforts dans le bon sens ne peuvent aboutir à un échec ! Il faut sauvegarder eTIC pour la Wallonie ! Cette initiative aide tant le créateur que le commanditaire  dans la gestion de projet web. C’est indispensable !
  • Je pense réellement que c’est un outil qui permet de garantir l’excellence dans un secteur pas toujours simple à comprendre pour les non initiés.
  • La charte eTIC DOIT être non seulement maintenue, mais aussi étendue dans sa couverture et ses moyens. C’est un besoin essentiel pour le secteur et ses clients.
  • A poursuivre. Vive la Charte E-Tic !
  • On doit avoir quelque chose de valable pour repérer les gens sérieux des autres, donc oui, je vous encourage à continuer
  • Membre de la première et fervent défenseur de la charte eTIC, je pense qu’il est prioritaire de conserver la charte pour le bien des consommateurs face aux pratiques abusives de certaines sociétés.
  • svp continuez
merci pour vos nombreux messages !